La nouvelle diva Soul venue de Londres sort son premier album “Keep The Faith”.

ALEXIA COLEY - Keep The Faith

La chanteuse londonienne s’est forgée une solide réputation dans son pays à force de se produire sur scène, mais elle a réellement été découverte en 2013 durant le Big Chill Festival par son label actuel Jalapeno Records.
Comme tout le public ce jour-là, le label a été captivé par l'énergie et le style de sa performance mixant soul et jazz et sa superbe voix.

Figure de la scène du West London, elle a été résidente aux clubs de Notting Hill The Paradise et The Mau-Mau, et fait le show dans les meilleurs Sound systems du Carnaval de Notting Hill en chantant dans le Rotten Hill Gang aux côtés de Mick Jones des Clash.
Sa musique est résolument ancrée dans la tradition des grandes chanteuse soul. Elle mêle le son 60s de la Motown avec une pointe de sensualité comme seules les divas jazz peuvent l’apporter dans des love songs plus émotionnelles.

Alexia a grandi autour du quartier multiculturel de Ladbroke Grove et s’est imprégnée de l’énergie de son quartier, de ses habitants et de la musique qui l’entourent : Jazz, Rap, R&B, Northern Soul, Reggae et R&B.
Les chansons qu’elle compose elle-même ont des thèmes intemporels mais traités avec la modernité d’une jeune femme dans la vingtaine: l’amour, les garçons – les bons et les mauvais - et les vicissitudes de la vie moderne.

L'album débute avec le single "Drive Me Wild", une chanson d'amour et aussi déclaration d'intention : trouver l’homme de sa vie et cette personne spéciale avec qui tout partager.
Vient ensuite le titre "Beautiful Waste Of Time", une chanson écrite pour un ami vivant sa vie à cent à l’heure de façon irréfléchie.
Un tube pour les dancefloors et un moment toujours attendu des concerts d’Alexia.

Après le titre "Something ’s Going Down", il est clair que cet album est une affaire autobiographique sur les relations, la vie et l'amour - avec ce titre en particulier qui parle de la déception de s’apercevoir que la personne avec qui vous êtes est encore éprise de son ex.

"I Like A Drink " revient sur un aspect plus festif - l'histoire d'une joyeuse nuit qui tourne mal – montrant la versatilité des talents d’auteur compositeur d’Alexia dans un registre plus léger.

L'album se termine par la chanson-titre "Keep The Faith", un titre déchirant écrit dans un moment de désespoir et qui donne la chair de poule.
Ce titre termine toujours les concerts d'Alexia et que ce soit dans un festival ou un club, l’émotion dans le refrain final est palpable dans la salle.

Les concerts d'Alexia ont conquis un large public en Angleterre cet été. Son charisme, son art consommé de la scène et ses prouesses vocales servis par un superbe groupe sont autant d’atouts pour faire impression sur la scène soul.
L’énergie d’Alexia associée à un talent de songwriter accompli a finalement été capturé sur le disque.
Le résultat "Keep The Faith" est un premier album magnifique qui est sûr de trouver un large public.



+ d'infos: ALEXIA COLEY WEBSITE

ACHETER L'ALBUM !