Le festival JAZZ IN JUIGNÉ fêtera son premier anniversaire, les 2 et 3 juillet 2016, au milieu d’un cadre exceptionnel, dans le parc du château de Juigné-sur-Sarthe (72).
L'objectif premier de ce festival est de proposer une programmation éclectique et de qualité, avec de la Funk, de la Soul, du Jazz et également des Musiques Actuelles.
Ainsi cette année, vous pourrez y découvrir de nouveaux talents ligériens et profiter de la présence d’artistes internationaux tels que LISA SIMONE, NINA ATTAL, YURI BUENAVENTURA, CANDY DULFER, FONKY NYKO… et bien d’autres.

** JEU CONCOURS JAZZ IN JUIGNÉ ! GAGNEZ VOS PLACES ! **


Jazz In Juigné 2016


NOUVEAUTÉ pour le festival Jazz in Juigné : un camping éphémère

Pour le confort des festivaliers, l’équipe du festival a décidé de mettre en place un camping éphémère sur l'aire d'entrainement du terrain de foot de Juigné sur Sarthe.
Vous pourrez venir dès 10h le samedi matin et durant toute la journée, planter votre tente et venir dormir à proximité du site du festival ! (Accès aux douches et aux vestiaires).
Prix libre - En priorité ouvert aux détendeurs du PASS 2 jours – du samedi 2 juillet 10h au dimanche 3 juillet 23h.

  • Programme du samedi 2 juillet :


11h : Église de Juigné. GOSPEL DREAMS. CHORALE.
Créée en 1990 la chorale Gospel Dream est un ensemble mixte et cosmopolite composé de 17 chanteurs et musiciens noirs.
Les uns sont d’origine africaine, les autres viennent des Antilles et des États-Unis.
Sur scène la chorale respire la joie de vivre, avec des voix qui parcourent toutes les nuances, des murmures aux vocalises improvisées.
Leur concert est conçu pour permettre au public de participer, de témoigner et de partager un hymne à l’amour. Tarif : 10€ (+frais de loc.)



12h15 : Scène OFF. Jazz Village. DAMZ.
Issu de diverses formations de la Région des Pays de la Loire, le quartet DAMZ s’est formé sous l’impulsion du bugliste Mickaël Gasche et du guitariste Florent Valéry.
Accompagnés par le batteur Alexandre Berton et le contrebassiste Nicolas Meslien, leurs compositions originales sont empreintes des influences de Tom Harrel, Peter Evant, Jim Hall et Marc Ribot... Concert gratuit

17h : Grande Scène. FONKY NYKO. FUNK.
Fonky Nyko est un artiste qui a grandi au tempo de la rue, guitariste chanteur il en a gardé un style énergique et sincère, un univers personnel empreint de blues, de soul-funk et d'afrobeat...
Après une carrière débutée en solo il s'entoure de 5 musiciens, un hélicon (basse à vent), un saxophoniste baryton, un guitariste électrique, une choriste percussionniste et un batteur pour former son groupe FONKY NYKO, ancrant ainsi sa formation atypique dans la tradition des orchestres acoustiques de rue...
FONKY NYKO est un groupe à l'énergie brute, à apprécier absolument en live.
L’univers musical du groupe a évolué de la Soul/Funk à l’Afrobeat, en passant par le Blues et le Reggae en y apportant, pour chacun des titres, une touche résolument Rock.



18h45 : Grande Scène. CUBAN BEATS ALL STARS. SALSA.
Jusqu’à la séparation du groupe en 2009, les membres d’Orishas étaient des superstars et considérés comme l’un des meilleurs groupes de Hip Hop.
Aujourd’hui, la majorité des musiciens se sont retrouvés pour reformer le groupe CBAS.
Une fusion unique de musique nouvelle à l’ancienne.
Le groupe joue aussi sur les éléments musicaux au-delà de leurs propres frontières nationales, et ils accompagnent leurs morceaux d’un rap vibrant qui traitent des problématiques et des différences culturelles.
La superbe performance se caractérise par un spectacle plein de dynamisme et de surprise, empreint d’une certaine émotion auquel le groupe nous avait déjà habitués auparavant.



20h30 : Grande Scène. CANDY DULFER. JAZZ / FUNK.
La saxophoniste néerlandaise CANDY DULFER s'est construit une carrière d'une diversité sans précèdent au fil des années.
Elle collabore avec les plus grands artistes, se produit avec son propre groupe à travers le monde, dans des clubs à guichets fermés et sur les scènes des plus grands festivals, a reçu une nomination aux Grammy Awards pour son premier album SAXUALITY, a vendu plus de 2,5 millions d'albums dans le monde entier et plusieurs de ses morceaux ont été classés numéro 1 aux Etats-Unis.
Elle est devenue célèbre grâce à des collaborations de haut niveau avec Dave Stewart ('Lily was here') et Prince.
Candy a commencé un nouveau chapitre excitant dans sa carrière polyvalente avec la sortie de son album CRAZY à l'automne.



22h30 : Grande Scène.YURI BUENAVENTURA. SALSA.
20 ans après sa reprise de Ne me quitte pas de Jacques Brel, dont tout le monde se souvient et qui le glissa en tête des charts, après 5 albums salsa disque d’or et des tournées « sold out » dans le monde entier, le colombien Yuri Buenaventura sublime son retour avec PAROLES, un hommage à la France, son pays d’adoption.
Il y adapte avec son orchestre salsa les plus belles chansons du patrimoine français (Aznavour, Brassens, Brel,...).
PAROLES est un recueil de chansons, réunissant différentes époques et pensées, Yuri Buenaventura a voulu associer à la musique des rythmes qui lui sont chers : la Salsa, le Mambo, le Cha-cha-cha...
Toute son œuvre est marquée par cette polarité entre le lyrisme de l’Europe et les tambours de l’Afrique, ce nouvel album qu’il présentera en live ne déroge pas à la règle.



  • Programme dimanche 3 juillet :


12h30 : Scène OFF. Jazz Village. TERRE DE SWING, JAZZ MANOUCHE.
Une heureuse rencontre entre Django Reinhardt et Stéphane Grappelli va donner naissance au « jazz manouche », laissant ainsi en héritage à la culture jazz un répertoire riche et varié.
Le trio « Terre de Swing » avec Geoffroy Delori à la contrebasse, Yohann Chollet à la guitare et Robert Mockel au violon, vous propose, le temps d’un concert, une visite musicale dans ce Paris des années 30, sous les doigts de trois musiciens passionnés par cette musique, à écouter sans modération. Concert gratuit

16h30 : Grande Scène. HERVÉ SAMB QUARTET. JAZZ .
« Toute ma démarche est de sonner comme j’ai envie, comme je suis : un musicien multi culturel », cette philosophie Hervé Samb la met en pratique depuis 15 ans.
Dès son enfance à Dakar, cet « africain de la ville », comme il aime se décrire, chope le virus du blues et du rock, il se rêve en rock star à l’image de son idole Jimi Hendrix.
Sa rencontre avec le guitariste belge Pierre van Dormael, lui montre le chemin du jazz.
Il déménage ensuite à Paris en 1998, puis à New York.
Dix ans plus tard ce sont toutes ces musiques qu’il filtre entre ses doigts : « j’ai trouvé ma voie dans la fusion entre l’Afrique ethnique et les musiques telles que le jazz, le rock, le classique... »
Hervé Samb a faim de musique et à tout juste 35 ans il compte plus de cent albums au compteur.
Dans son dernier album TIME TO FEEL en quartet grand format, sorti en 2013 on y trouve « tous les ingrédients qui font qu’Hervé Samb est l’une des plus grandes révélations du continent africain en ce début du XXIème siècle » Jazz Magazine.



18h15 : Grande Scène. NINA ATTAL. BLUES.
Avec l’expérience de ses 300 concerts et l’irrévérence de ses 22 ans, Nina Attal envoie bouler les chapelles.
Prodige précoce du blues, considérée à 16 ans comme l’une des voix les plus prometteuses des couleurs pentatoniques, la voilà désormais en furie, fort en gueule du funk.
Sur son deuxième album WHA, produit à New York par Philippe Devin et Jerry Barnes, bassiste de Chic et accompagnateur à tout faire de la scène black US, elle lance un jam surpuissant entre B.B King et Stevie Wonder, Albert Collins et Chaka Khan dans un déluge de Rhodes, de guitares et de cuivres étincelants.



20h00 : Grande Scène. LISA SIMONE. JAZZ.
A l’évidence, Lisa est la fille de... Pour transformer deux lettres d’un prénom en identité singulière, il aura fallu faire ses armes, attendre la reconnaissance, temporiser, éprouver les années, et patienter pour un premier album sorti en 2014.
Le 24 juillet 1999, au Guinness Blues Festival de Dublin, Nina Simone appelle pour la première fois sa fille Lisa à la rejoindre sur scène, et c’est une sublime reprise à deux voix de Compensation qui est offerte ce soir-là à un public ébloui.
Auteur-compositeur-interprète, cette femme au doux sourire radieux dévoile dans son premier album ALL IS WELL une histoire que l’on sent tout en retenue sous l’ombre de son phénix, une mère star, triste et révoltée.
Plus qu’un disque, un document d’intimité et une quête.
Nina aura toute sa vie recherchée la liberté, Lisa l’aura trouvée en transformant la peine en espoir.
Longtemps Lisa n’aura pu accoler son prénom à son nom de scène, trop lié à une jeunesse en demi-teinte.
Après un parcours jalonné de rebondissement et la reconnaissance artistique de ses pairs aux États-Unis, Lisa tombe amoureuse de la France lors d’un séjour dans le cadre du Paris Jazz Festival.
En 2013, elle s’installe définitivement en Provence avec mari et enfant, dans la maison où Nina vécut la fin de sa vie.
Lisa sort son premier album sur le label français LABORIE Jazz et s’entoure notamment du musicien Hervé Samb.
Un album tendre comme un éclair de tous les possibles sous le regard d’une étoile protectrice qui scintille plus que les autres...L’histoire des Simone n’a pas fini de s’écrire...



TARIFS :
- Pass 1 jour - Samedi : Réservation : 34€ (+ frais de loc.).
- Pass 1 jour - Dimanche : Réservation : 28€ (+frais de loc.).
- Pass 2 jours : Réservation : 55 € (+ frais de loc.).
- Gospel Dream : Réservation : 10 € (+ frais de loc.).
- Enfants : gratuit pour les enfants de moins de 13 ans.

+ D'INFOS: jazzinjuigne.com